A la Paz, on prend des risques


11 Juin 2014

Perchée à 3 800 mètres, la capitale économique de la Bolivie défie la nature. On se demande vraiment comment des hommes ont eu l’idée saugrenue de s’installer ici. A part, l’avenue centrale qui suit le tracé d’une vallée, tout est en pente. Avec l’altitude, il faut avoir un bon souffle pour visiter La Paz

Le chaos urbain face aux montagnes

Architecturalement, La Paz est vraiment moche. Seuls le centre historique et la place Murillo sauve la mise. Pour le reste, les vieilles maisons délabrées côtoient des tours modernes en béton. Dans les faubourgs, les bâtisses en brique rouge règnent en maître et escaladent les montagnes. De la couleur de la terre, elles se fondent dans le paysage. Ce curieux mélange est néanmoins joli à absorber depuis l’un des miradors de la ville. Le contraste de ce chaos urbain avec les montagnes environnantes est impressionnant. La plupart d’entre elles font plus de 6 000 mètres.


On the top of the world !

Irina en profite pour partir à l’assaut de la montagne Huayana Potosi qui culmine à 6 088 mètres. Pour y accéder, un treck de trois jours avec au programme un réveil à 00h30 du matin, des températures comprises entre 0 et -15 degrés et des difficultés à respirer dues à l’altitude. Vu le programme, je préfère rester tranquillement à La Paz pour me reposer. Après beaucoup d'efforts, Irina arrivera en haut du sommet. Voici une photo pour ceux qui douteraient de son exploit. Pourquoi tous ces efforts ? Pour pouvoir profiter de cette magnifique vue sur la Cordillère des Andes. Comme Irina a pris goût aux sensations fortes, on enchaîne ensuite avec la route de la mort en VTT.


La route de la mort

Cette ancienne route incas passe de 4 700 mètres à 1 200 mètres d’altitude. 3 500 mètres de dénivelé donc avec plein de virages en tête d’épingle donnant sur des précipices qui semblent ne pas avoir de fin. Lorsqu’elle était encore ouverte au trafic, on comptait une trentaine de morts par an, d’où son nom. Aujourd’hui, elle ne sert qu’aux touristes et qu’à quelques locaux. Les accidents mortelles continuent pour autant mais sont beaucoup moins nombreux. La descente en VTT offre de superbes sensations et les paysages sont magnifiques. On est tellement content d’avoir survécu à la route de la mort que cela mérite bien un petit saut !

Pour voir plus de photos de nos aventures, regardez notre diaporama de La Paz.

              

Nouveau commentaire :


Vous aimerez peut-être :
< >

Mercredi 6 Août 2014 - 13:44 Nordeste : entre dunes et plages paradisiaques

Mardi 5 Août 2014 - 22:55 L’Amazonie à la folie



Inscription à la newsletter


Vidéo à la Une

Les vaches de Sophia font aussi leur tour du monde



Le match : Deezer/Spotify http://t.co/ixhDeEEHLY
Lundi 22 Juin - 17:24
Nordeste : entre dunes et plages paradisiaques: Notre voyage dans le Nordeste brésilien nous conduira de Sao... http://t.co/ZN99cOuY6m
Mercredi 6 Août - 13:52
L’Amazonie à la folie: Pour se balader en Amazonie, il faut savoir être patient. En effet, les longs... http://t.co/67wgzlhgE8
Mardi 5 Août - 23:15
Lima la triste: Autant le dire tout de suite, visiter Lima en hiver ce n'est pas rigolo. Si la température est... http://t.co/NnXK5udZHw
Mardi 8 Juillet - 01:10

Un monde - des bonheurs

Pendant un an, nous sillonnerons le monde à la rencontre des autres. Nous partirons à la recherche du bonheur, où plutôt des bonheurs. À travers ce blog, nous vous raconterons nos aventures et nos rencontres. Dans la rubrique "Préparatifs", vous trouverez également tous les conseils pour préparer votre tour du monde. Bonne lecture !

bonial – prospectus et catalogues de vos magasins – moins de papier!