En Patagonie argentine, la nature est Reine


7 Avril 2014

Comme on aime bien le confort et que la différence de prix n’est pas immense par rapport au bus, on prend l’avion depuis Ushuaia pour rendre à El Calafate. On s’évite ainsi 18 heures de bus et on gagne au passage une demi-journée. On arrive tout frais pour découvrir la Patagonie !

Les éléments se déchaînent

Plaines, plateaux et montagnes se partagent les étendues sauvages de la région. Partout, les éléments se déchaînent : vent et pluie font la loi. Résultat, il y a beaucoup d'arc-en-ciel dans la région : cela rend les paysages encore plus joli ! Le temps change très vite. A tel point qu'en Patagonie, personne ne s’aventure à donner des prévisions météo tant les conditions climatiques peuvent changer brusquement. On peut en témoigner : en une journée, on a eu de la pluie, du soleil, de la neige et à nouveau de la neige.
 

Perito Moreno, ce n’est pas du gâteau

Comme toutes les villes de Patagonie, El Calafate ne restera pas dans nos mémoires. Celle-ci encore plus car le tourisme de masse lié au glacier Perito Moreno l’a rendu complètement impersonnelle. Comme tout le monde, on va donc admirer le glacier le plus connu d’Amérique du Sud. Ce qui le rend incontournable c’est la rapidité à laquelle il avance : entre un et deux mètres par jour ! Ces grondements et ses chutes de glace sont impressionnants.
 

Mais, même sans cela, il faut reconnaître qu’il en jette. Quand on le voit pour la première fois on est tout de suite sous le charme. C’est un peu le même effet qu’avec Ayers Rock. Quand l’on se rapproche et que l’on a la possibilité de l’entendre, cela rajoute encore plus à la magie du lieu. Même avec un temps pourri, le glacier Perito Moreno impressionne.

Viva Viedma !

Les pros de la glace !
Les pros de la glace !
On voulait marcher sur le glacier Perito Moreno mais toutes les excursions étaient déjà pleines. Du coup, on réserve pour Viedma, un autre glacier, plus grand mais moins connu, près de la ville d’El Chalten. Marcher sur un glacier est vraiment une expérience magnifique. De loin, on a l’impression que le glacier est plat mais en réalité, il y a plein de crevasses, de dunes et de tunnels formés par l’eau qui s’écoule dans le glacier. On en profite pour faire de l’escalade sur glace. Juste super !

Super Fitz Roy

On fait également une randonnée d’une journée pour se rendre au mont Fitz Roy. Les paysages sont très jolis et les deux lacs au sommet sont juste à couper le souffle. L’eau y a un couleur crème à cause des particules de roches charriées par le glacier. Une vision féérique. Il nous tarde de visiter la partie chilienne !

Pour voir plus de photos, découvrez le diaporama de la Patagonie argentine.

              

Nouveau commentaire :


Vous aimerez peut-être :
< >

Mercredi 6 Août 2014 - 13:44 Nordeste : entre dunes et plages paradisiaques

Mardi 5 Août 2014 - 22:55 L’Amazonie à la folie



Inscription à la newsletter


Vidéo à la Une

Les vaches de Sophia font aussi leur tour du monde



Le match : Deezer/Spotify http://t.co/ixhDeEEHLY
Lundi 22 Juin - 17:24
Nordeste : entre dunes et plages paradisiaques: Notre voyage dans le Nordeste brésilien nous conduira de Sao... http://t.co/ZN99cOuY6m
Mercredi 6 Août - 13:52
L’Amazonie à la folie: Pour se balader en Amazonie, il faut savoir être patient. En effet, les longs... http://t.co/67wgzlhgE8
Mardi 5 Août - 23:15
Lima la triste: Autant le dire tout de suite, visiter Lima en hiver ce n'est pas rigolo. Si la température est... http://t.co/NnXK5udZHw
Mardi 8 Juillet - 01:10

Un monde - des bonheurs

Pendant un an, nous sillonnerons le monde à la rencontre des autres. Nous partirons à la recherche du bonheur, où plutôt des bonheurs. À travers ce blog, nous vous raconterons nos aventures et nos rencontres. Dans la rubrique "Préparatifs", vous trouverez également tous les conseils pour préparer votre tour du monde. Bonne lecture !

bonial – prospectus et catalogues de vos magasins – moins de papier!