Le GR20 du Sud au Nord en 11 jours


23 Août 2012

Avant d'aller plus loin, autant le dire tout de suite, le bilan de cette aventure (oui, c'en est vraiment une, ceux qui en doutent comprendront s'ils le font un jour) est positive ! Nous avons réussi à dompter, non sans mal, les magnifiques montagnes corses. Mais autant vous prévenir tout de suite, ne croyez pas que c'est une partie plaisir. J'ai d'ailleurs eu envie d'abandonner au bout de huit jours. Heureusement, Irina était là pour me remotiver. Heureusement, la beauté des paysages valent tous les efforts consentis !

Confort minimum, effort maximum

Suivez le guide !
Suivez le guide !
Étonnamment, ce n'est pas tant l'aspect physique de la chose qui m'a le plus marqué. En toute honnêteté, si vous avez un niveau correct, assez de motivation et que vous prenez votre temps, c'est tout à fait faisable. Là où cela s'est gâté pour moi, c'est au niveau du confort. Habitué au luxe de mon appartement parisien (oui, après avoir fait le GR20, on voit les choses différemment), la pilule a eu du mal à passer.
 
Levé entre 4h30 et 5h du matin, emplacements de tentes improbables qui n'aident pas votre dos à se reposer, sensation quasi permanente de saleté, deux toilettes turcs pour environ cent personnes, deux douches froides voir gelées pour toujours cent personnes. Bref, tout pour mettre de bonne humeur. Surtout quand on vient de passer de nombreuses heures à faire le yo-yo dans les montagnes corses.

Pourquoi du Sud au Nord ?

Le GR20 du Sud au Nord en 11 jours
Bon, maintenant que le décor est planté, attaquons-nous à notre parcours. On a fait le choix de faire le GR20 du Sud au Nord. Au départ, on y voyait deux avantages  :
 
- avoir le soleil dans le dos. Avec la chaleur qu’il fait en Corse en été, c’est bien utile.

- arriver à Calvi pour profiter de la beauté du littoral environnant. À l'ouest, réserve naturelle de Scandola, Porto et les calanques de Piana, et à l'est, Île-Rousse, désert des Agriates et Saint Florent. Et oui, il n'y a pas que des montagnes en Corse, autant profiter aussi des plages.
 
Et nous n'avons pas regretté notre choix. Car en chemin, nous avons trouvé trois autres raisons de faire le GR20 dans ce sens :
 
- le dénivelé positif est beaucoup plus important. Pour ceux qui ont des genoux fragiles, cela veut dire moins de descentes. Point non négligeable au vu de l'état de nos articulations vers la fin de la randonnée. (On aura l'occasion d'en reparler).

- il y a beaucoup moins de monde qui le font dans ce sens là. Si cela ne permet pas d'éviter la foule dans les gîtes, cela a le mérite d'éviter de se retrouver coincés dans des pelotons composés d'une petite dizaine de personnes de niveaux identique et partis quasiment à la même heure. En moyenne, nous en croissions environs deux par étape.

- il faut le reconnaitre, les étapes du Sud sont plus faciles que celles du Nord. Commencer par elles, permet de chauffer la machine et d'être bien prêt au moment des premières difficultés. D'ailleurs, de cette façon, le Nord ne nous a pas paru aussi difficile que cela.

Pour ceux qui hésitent encore, je pense que vous l'aurez compris, on vous conseille de faire le GR20 du Sud au Nord. Néanmoins, pour que vous fassiez votre choix de manière plus objective, il faut également vous dire l'inconvénient majeur que nous avons rencontré. Il n'y a pas de guide de randonnnée dans ce sens-là ce qui est assez énervant quand on veut préparer l’étape du lendemain. Mais à la longue, on s'y habitue et on arrive plus facilement à se répérer.

En savoirs plus ?

Pour découvrir, étape par étape, notre périple :

- dans le Sud du GR20.
- dans le Nord du GR20.

Pour ceux qui préfèrent découvrir le GR20 en photos, cliquez sur le lien !

              


1.Posté par Germain le 06/01/2014 19:14
Merci pour ce partage !
J'ai également choisi de commencer du sud, et ça me semble le meilleur choix :)

Si vous êtes curieux, j'explique mon choix du sud par ici :
http://www.travelmakepeople.com/gr20/

Bonne continuation
Germain

2.Posté par constance le 19/05/2015 20:00
Bonjour,

Super reportage! Nous avons aussi décidé de le faire cet été en 11 jours alors votre projet nous est d'une grande aide!
A quelle période vous l'avez fait? Car vous ne semblez pas avoir réservés les refuges et repas? c'est ce qui est compliqué pour nous car on veut faire la majorité en bivouac mais nous aimerions avoir une nuit un peu plus confortable!!
Constance

3.Posté par André Louis Prieur le 19/06/2017 13:15 (depuis mobile)
Bonjour, il y a du pour et du contre. J''ai pour ma part fait l''inverse Nord sud en 9 jours. Pour se débarrasser des étapes difficiles et profiter un peu plus du sud pour flâner. Enfin flâner un un grand mot car il fallu doubler toutes les étapes.

Nouveau commentaire :


Vous aimerez peut-être :
< >

Mercredi 6 Août 2014 - 13:44 Nordeste : entre dunes et plages paradisiaques

Mardi 5 Août 2014 - 22:55 L’Amazonie à la folie



Inscription à la newsletter


Vidéo à la Une

Les vaches de Sophia font aussi leur tour du monde



Le match : Deezer/Spotify http://t.co/ixhDeEEHLY
Lundi 22 Juin - 17:24
Nordeste : entre dunes et plages paradisiaques: Notre voyage dans le Nordeste brésilien nous conduira de Sao... http://t.co/ZN99cOuY6m
Mercredi 6 Août - 13:52
L’Amazonie à la folie: Pour se balader en Amazonie, il faut savoir être patient. En effet, les longs... http://t.co/67wgzlhgE8
Mardi 5 Août - 23:15
Lima la triste: Autant le dire tout de suite, visiter Lima en hiver ce n'est pas rigolo. Si la température est... http://t.co/NnXK5udZHw
Mardi 8 Juillet - 01:10

Un monde - des bonheurs

Pendant un an, nous sillonnerons le monde à la rencontre des autres. Nous partirons à la recherche du bonheur, où plutôt des bonheurs. À travers ce blog, nous vous raconterons nos aventures et nos rencontres. Dans la rubrique "Préparatifs", vous trouverez également tous les conseils pour préparer votre tour du monde. Bonne lecture !

bonial – prospectus et catalogues de vos magasins – moins de papier!